Tanguy de Williencourt, du drame wagnérien au récital lisztien

Les Clefs Resmusica

Tanguy de Williencourt

Le par Patrice Imbaud

Pour son premier album solo, n’a pas choisi la facilité, en décidant d’enregistrer l’intégrale des quinze transcriptions que Liszt écrivit pour le piano à partir des opéras de Wagner. Pari audacieux, mais pari réussi, avec ce double CD qui nous permet d’apprécier l’étendue et la variété d’un talent qui ne cesse de s’affirmer. Un album qui opère la fusion de deux pensées musicales hors du commun, et où s’affiche la fascination exercée de longue date, par les deux compositeurs, sur le jeune pianiste français.

Le défi de la transcription fut brillamment relevé par Liszt, qui sut, en son temps, tirer du piano une synthèse orchestrale et dramatique, encore enrichie de liberté et d’improvisation. Mais Tanguy de Williencourt n’est pas étranger non plus à cette science, puisqu’il ne dédaigne pas, à l’occasion, d’utiliser de ses propres transcriptions, comme dans le Prélude de Tristan und Isolde qui ouvre cet enregistrement.

Ces quinze transcriptions sont comme autant de moments musicaux différents où Tanguy de Williencourt peut faire montre d’un jeu aussi brillant qu’habité, clair, naturel, sincère et coloré, au service de l’émotion et de la narration. Un jeu varié, confident ou orchestral, capable de suspendre le temps dans le Prélude et la Mort d’Isolde, de se faire solennel dans l’entrée au Walhalla, virtuose dans la Fantaisie de Rienzi, joyeux dans le Chœur des fileuses ou dramatique dans la Ballade de Senta, dépouillé et recueilli dans la Marche solennelle vers le Graal, empreint d’une intense poésie dans l’hymne à la nature de « Am stillen Herd », ou encore rêveur et virginal dans Lohengrin, jubilatoire, sensuel, ou mélancolique dans Tannhäuser.

Un bel album solo de Tanguy de Williencourt. Plus qu’une révélation, une confirmation !

Richard Wagner (1813-1883)-Franz Liszt (1811-1886) : Intégrale des transcriptions des œuvres de Wagner par Liszt.

Tristan et Isolde : Prélude ; la Mort d’Isolde (transcription de Tanguy de Williencourt) ; L’Anneau du Nibelung : Walhalla ; Fantaisie sur des thèmes de Rienzi ; Le Vaisseau Fantôme : Chœur des fileuses ; Ballade de Senta ; Les Maîtres chanteurs de Nuremberg : Am stillen Herd ; Parsifal : La Marche solennelle vers le Saint Graal ; Tannhäuser : Ouverture ; L’entrée des invités à la Wartburg ; Récitatif et romance de l’étoile ; Chœur des pèlerins ; Lohengrin : Le Rêve d’Elsa ; Procession d’Elsa vers la cathédrale ; Fête et Chant nuptial ; L’admonition de Lohengrin envers Elsa. Franz Liszt : Am Grabe Richard Wagners. Richard Wagner : Élégie. Tanguy de Williencourt, piano. 2 CD Mirare MIR 382. Enregistrés du 9 au 22 avril 2016 et du 31 mars au 2 avril 2017 à l’Espace Maurice Fleuret du Conservatoire de Paris. Notice trilingue : français, anglais, allemand.
Durée : 61+67’

Les commentaires sont clos.